Norvège – Ski et aurores boréales sur l’île de Senja

0
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 2 245 €
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 2 245 €
Réserver
Nous contacter
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre demande*
* Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales de vente
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step
* Merci de renseigner tous les champs obligatoires pour poursuivre la réservation.

Réserver

Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

77
8 jours
Période : De mars à Avril
Tromsø
Tromsø
Niveau : Ski de randonnée 3
Groupe : 6 participants
Résumé du voyage

L’île de Senja, au nord du cercle polaire, abrite une variété incomparable de paysages — pics acérés émergeant de l’Océan, fjords profonds et mystérieux, cimes enneigées… — et des températures clémentes grâce à l’influence du Gulf Stream. Fantastique terrain de jeu pour les amateurs de ski de randonnée, Senja saura également vous ravir par son ballet d’aurores boréales à la nuit tombée.

Points forts du voyage :
  • Une semaine de ski de randonnée sur l’île méconnue et peu fréquentée de Senja.
  • Un groupe limité à six participants, avec minibus privatif.
  • L’enneigement normalement abondant et les nombreuses possibilités de ski.
  • La situation privilégiée pour l’observation des aurores boréales (jusqu’à fin mars).

Niveau 3 :

Niveau 3 : 5 à 6 heures de ski de randonnée par jour et 500 à 900 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs toute neige ayant une première expérience du ski de randonnée et sachant skier avec un sac à dos de 6 à 8 kg. La connaissance de la technique de conversion (en montée) est nécessaire. Quelques passages techniques sur des pentes dépassant parfois 30°.
Itinéraire détaillé

Jour 1 : Paris - Tromsø

Vol Paris-Tromsø. Transfert à l’hôtel en centre-ville et installation en chambre double/twin, exceptionnellement triple selon la physionomie du groupe. Présentation par le guide du programme, des matériels et des techniques hivernales d’orientation et de sécurité. Dîner libre.
• Hébergement : hôtel.
• Repas libres.

Jour 2 : Transfert sur l’île de Senja - Svanfjellet (896 m) - Hamn

En hiver, les liaisons maritimes reliant Tromsø aux différents ports de Senja ne sont pas opérationnelles. Il est donc nécessaire de faire le tour de l’île pour entrer par Finnsnes.
Après le transfert pour l’île de Senja, randonnée sur la montagne de Svanfjellet, le plus imposant massif de Senja, situé au centre de l’île. Svanfjellet est composés de trois sommets principaux : Tredjefjellet (896 m), Andrefjellet (879 m) et Førstefjellet (807 m). En fonction des conditions d’enneigement, le guide choisira l’un ou l’autre de ces sommets, aux expositions et pentes variées. Ensuite, cap vers l’ouest de l’île, jusqu’au village de Hamn et installation en appartements confortables (chambre double/twin, salle de bains privative) pour deux nuits dans un cadre de rêve, face à l’Océan.
• Dénivelée positive : 800 à 1000 m. Dénivelée négative : 800 à 1000 m. 4 à 6 h de ski de rando.
• Hébergement : appartement.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 3 h 30 .

NB : dans un programme de ce type, il est délicat de décrire au jour le jour, et dans l’ordre, les randonnées que nous allons faire. De nombreux impondérables peuvent amener à modifier un programme, en particulier la météo et l’enneigement. A titre indicatif, le programme qui suit comporte un choix de courses classiques en général réalisées. Les altitudes atteintes peuvent sembler modestes, mais les dénivelées le sont moins. Chaque jour, on chausse les skis au bord de la mer. 

Jour 3 : Kvænan (964 m)

Kvænan est une course classique pour les skieurs des environs de Tromsø et de Senja. Point culminant de la partie occidentale de l’île, la vue depuis son sommet est absolument fantastique : on y voit tout Senja, mais également l’archipel de Vesterålen à l’ouest et Hinnøya au sud, porte d’entrée des îles Lofoten. La randonnée débute au hameau de Kvænbukta, d’abord en forêt, puis sur les flancs d’un grand cirque avec le sommet en point de mire. Retour à l’hébergement, au bord de l’eau.
• Dénivelée positive : 1000 m. Dénivelée négative : 1000 m. 4 à 6 h de ski de rando.
• Hébergement : appartement.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 2 h 30 A/R.

Jours 4 : Snøfjellet (687 m) - Bardstinden (765 m) - Mefjordvær

Randonnée à quelques kilomètres de l’hébergement, dans la partie de l’île à l’enneigement le plus abondant grâce aux entrées maritimes d’ouest. Les skis sont chaussés au petit village d’Elvevollen, au bout du fjord de Straumsbotn. L’itinéraire de montée est jalonné de petits sommets et de cols intermédiaires que l’on passe jusqu’à atteindre le sommet de Bardstinden (765 m), qui prolonge la ligne de crêtes de Svanfjellet. Après les paysages magnifiques de la montée, place à la vue époustouflante et la pente immaculée qui s’étire à nos pieds ! Descente dans la vallée de la rivière Tromdalselva, par un autre itinéraire. Après cette bonne session de ski, transfert au village de Mefjordvær et installation pour trois nuits en lodge ou maison privatisée pour le groupe. Ce nouveau camp de base nous permettra de découvrir une autre facette de l’île.
• Dénivelée positive : 1000 m. Dénivelée négative : 1000 m. 4 à 6 h de ski de rando.
• Hébergement : lodge.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 1 h.

Jour 5 : Litlehesten (679 m) et Store Hesten (674 m) ou Lutnespurka (495 m) et Snaufjellet (755 m).

Plusieurs runs possibles aujourd’hui pour cumuler de jolies vues ! Ne vous fiez pas à leurs faibles altitudes, cette journée de ski restera dans vos mémoires ! De nombreuses variantes sont envisageables autour de Mejfordvaer, à quelques kilomètres à peine de l’hébergement.
• Dénivelée positive : 1000 m. Dénivelée négative : 1000 m. 4 à 6 h de ski de rando.
• Hébergement : lodge.
• Repas inclus : matin, midi, soir.

— Enchaînement Litlehesten (679 m) et Store Hesten (674 m) : départ à 5 kilomètres de l’hébergement, sur les bords du Mefjorden. L’ascension débute plein sud dans une jolie combe exposée au nord, puis à l’ouest jusqu’à une première petite bosse à 585 mètres, lieu propice à une petite halte. Puis continuation jusqu’au Litlehesten (679 m), où vous retirez les peaux pour une première descente de 370 mètres jusqu’au lac gelé de Lille Hestvatnet (410 m). Repeautage et progression vers le sommet de Store Hesten (674 m), avant de redescendre jusqu’à l’Océan. Une sortie de toute beauté avec des points de vues sur le fjord de Mejforden et les péninsules déchiquetées du nord de Senja.

— Lutnespurka (495 m) et Snaufjellet (755 m) : départ de l’autre côté de la péninsule, sur les bords du fjord Bergsfjorden. Montée en direction du lac d’Ersfjordvatnet (111 m) puis sur l’épaule est du Lutnespurka (495 m) jusqu’à atteindre ce premier sommet. Une jolie arête se dessine, que vous empruntez pour atteindre la dernière pente avant la pointe sommitale du Snaufjellet (755 m). Place à la descente !

Jour 6 : Mont Keipen (938 m)

Le mont Keipen (938 m) est sans doute l’un des plus beaux sommets de Senja car il se situe au cœur de la partie la plus spectaculaire de l’île. La randonnée débute au lac de Mejfjordvatnet. Plusieurs itinéraires de montée sont possibles sur le versant sud, la partie terminale est plus raide et peut nécessiter les crampons. Au sommet, vous profitez d’une dernière vue panoramique sur l’ensemble des sommets entrecoupés de fjords que vous avez gravis au cours de la semaine. Une dernière descente de 938 mètres de dénivelée, et retour à votre hébergement.
• Dénivelée positive : 1000 m. Dénivelée négative : 1000 m. 4 à 6 h de ski de rando.
• Hébergement : lodge.
• Repas inclus : matin, midi, soir.

Jour 7 : Dernière session de ski de rando - retour à Tromsø

Depuis une petite route secondaire très “scénique”, moins fréquentée que la route principale, le véhicule fait halte juste avant la presqu’île de Malangen : c’est parti pour l’ascension de la dernière montagne de la semaine ! Selon les conditions de neige, plusieurs pentes sont possibles, votre guide choisira la plus adaptée.

— Mårfjellet et sommet de Lille Mårtinden (1259 m) : la montagne de Mårfjellet est très caractéristique et reconnaissable de loin en raison de sa forme en fer à cheval. Elle comporte plusieurs sommets, mais on se concentre sur le Store Mårtinden (1250 m). Depuis le sommet, belle vue sur la presqu’île de Malangen au nord, et sur Senja à l’ouest. C’est le moment de refaire le film de la semaine et de revisiter toutes les courses réalisées ensemble !

— Blåtindan (1378 m) : une jolie alternative sur une pente sud, puis ouest, à quelques kilomètres de Mårfjellet. Selon l’enneigement, départ à une altitude voisine de 200 mètres, et ascension sur l’épaule sud-ouest du Blåtinden jusqu’à son sommet. Belles vues sur Senja et Målselv au sud, ainsi que sur la montagne de Mårfjellet et la péninsule de Malangen au nord.

Transfert pour Tromsø en fin de journée. Installation à l’hôtel et dîner libre.

• Dénivelée positive : 1000 m. Dénivelée négative : 1000 m. 4 à 6 h de ski de rando.
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir.
• Transfert : 3 h 30.

Jour 8 : Tromsø - Vol retour

• Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.
• Transfert à l’aéroport pour le vol de retour Tromsø-Oslo-Paris.

NB : L’itinéraire et les temps d’activité sont donnés à titre indicatif et peuvent être modifiés en fonction des conditions météorologiques et nivologiques. L’expérience de notre guide le conduira à choisir la meilleure option pour assurer la sécurité du groupe.

Budget
  • Du 01/03/2020 au 08/03/2020 : 2345 €
  • Du 15/03/2020 au 22/03/2020 : 2295 €
  • Du 29/03/2020 au 05/04/2020 : 2245 €
  • Du 12/04/2020 au 19/04/2020 : 2295 €
  • Du 14/03/2021 au 21/03/2021 : 2295 €

Le prix comprend :

  • Les repas du J 2 au matin au J 7 à midi, tels que décrit.
  • Les transferts terrestres et maritimes nécessaires au déroulement normal du voyage.
  • L’encadrement par un guide de haute montagne UIAGM français
  • Une trousse de secours.

Le prix ne comprend pas :

  • Les vols internationaux
  • Les taxes d’aéroport.
  • L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  • Le supplément pour enregistrement d’un second bagage (housse contenant vos skis) : à titre indicatif, environ 80 € par trajet selon les compagnies, à payer au comptoir d’enregistrement ou 24 heures avant votre départ lors de votre enregistrement en ligne (moins cher).
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.

Dépenses à prévoir

  • Le dîner des J 1 et J 7 à Tromsø : 20 à 30 € hors boissons.
  • Les visites et transferts non prévus au programme.
  • Les repas pendant les vols (payants sur SAS-Brathens ou Norwegian).
  • Les pourboires.
  • Les boissons.
Organisation sur place

Déplacements

J 1: transfert depuis l’aéroport de Bergen vers l’hébergement à Bergen.
J 3: transfert en bateau de Bergen à Balestrand.
J 4: transfert en bateau de Balestrand à Flåm, puis transfert en train de Flåm à Vatnahalsen.
J 6: transfert en train de Vatnahalsen à Oslo.
J 8: transfert depuis l’hébergement à Oslo vers l’aéroport d’Oslo.

Nous attirons votre attention sur le fait que le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant comme à l’arrière dans tous les véhicules que vous emprunterez au cours du voyage, lorsqu’ils en sont équipés, et ce quelle que soit la réglementation en vigueur dans le pays visité.

Hébergement

En Norvège, le coût des hébergements étant extrêmement élevé, nous choisissons les hébergements proposant le meilleur rapport qualité-prix en fonction des lieux traversés.
— A Bergen : auberge de jeunesse, souvent chambres privatives de deux à trois personnes avec salle de bains partagée, draps fournis, petits déjeuners non inclus.
— A Dragsvik : hôtel confortable, chambres de deux personnes avec salle de bains privative, en pension complète.
— A Vatnahalsen : confortable auberge de montagne, chambres de deux personnes avec salle de bains privative.
— A Oslo : hôtel simple, chambres doubles avec salle de bains privatives, en pension complète.

Repas

Tous les repas sont inclus du J 3 au soir au J 6 à midi.
— Petit déjeuner : préparé par vous-même à Bergen (possibilité de faire des achats en ville), par votre hôte à Dragsvik et Vatnahalsen, buffet à Oslo.
— Déjeuner : pique-nique préparé par votre hôte à Dragsvik et Vatnahalsen.
— Dîner : dîners libres à Bergen et Oslo, inclus dans la prestation d’hébergement à Dragsvik et Vatnahalsen (J 3, J 4 et J 5).
La Norvège est réputée pour la qualité de ses produits, en particulier son poisson. Vous trouverez également beaucoup de laitages et à peu près les mêmes aliments qu’en France. Le choix de fruits et légumes est moins large. Vous pouvez aussi tester des produits locaux au goût et à la texture inimitables, comme le fromage de Gudbrandsdal !

Boissons

L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement.
La vente d’alcool est très réglementée en Norvège, à part la bière (4,6° maximum), qu’on trouve dans les magasins d’alimentation. Quant aux autres boissons alcoolisées, elles sont vendues en ville dans les magasins spécialisés appelés Vinmonopolet, que nous ne trouverons pas dans la toundra. Nous aurons rarement l’occasion de nous en procurer – sauf la bière, qui par ailleurs est très chère. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Le transport des bagages

Les bagages sont transportés par vos soins entre les étapes, vous randonnez avec un sac léger.

Balisage et sentiers

Le balisage des sentiers, quand il existe, se présente sous la forme d’un “T” majuscule, de couleur rouge, de 25 centimètres de haut environ et de cinq centimètres le large. La marque est généralement peinte sur les cailloux et les rochers. Les balisages sont souvent (très) anciens, donc pas toujours très visibles. Il faudra parfois tâtonner. Tout comme pour trouver le bon départ de chaque randonnée.

Informations pratiques

Climat et saisons

En hiver, une grande partie de la Norvège se transforme en paradis enneigé. Les régions de plaine à l’intérieur du pays, dans le Sud comme dans le Nord, ont des températures moyennes très basses. Ainsi, à l’intérieur du Finnmark, du Troms et de la Norvège de l’Est, les températures peuvent descendre jusqu’à – 40 °C, mais pas forcément chaque hiver ! En revanche, le littoral jouit d’hivers relativement doux, malgré le vent, la pluie et les nuages.

Formalités et documents de voyage

Les formalités administratives
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du séjour ou carte d’identité nationale valide pour les ressortissants français.
NB : les autorités norvégiennes ne reconnaissent pas la carte nationale d’identité en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de cinq ans comme document de voyage. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, vous devez vous munir d’une CNI ou d’un passeport valide.

— Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires norvégiennes de votre pays.

Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
Informations concernant les mineurs

Vous voyagez avec des enfants
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures (visa, passeport…) : voir ci-dessus.

— Formalités de sortie du territoire français
Pour sortir du territoire, tous les mineurs résidant habituellement en France (quelle que soit leur nationalité), s’ils ne sont pas accompagnés par un titulaire de l’autorité parentale, devront présenter les trois documents suivants :
• pièce d’identité : carte d’identité ou passeport selon les exigences du pays de destination ;
• autorisation de sortie du territoire signée par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale (formulaire Cerfa n° 15646*01 à imprimer depuis le site www.service-public.fr et à compléter) ;
• photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Documents de voyage :
— Carte d’identité ou passeport encore valable 6 mois après le retour.
— Contrats d’assurance.
— Carte de groupe sanguin.
— Documents importants numérisés en pièces-jointes dans votre messagerie.

Change et argent personnel

En Norvège, la monnaie est la couronne norvégienne : NOK. 1€ équivaut à plus ou moins 10 NOK. Les cartes de crédit
sont acceptées partout. Il est possible de faire du change à l’aéroport d’Oslo, dans les hall des arrivées. Des distributeurs automatiques de billets sont présents dans les principales villes, ils sont moins fréquents en dehors.

Equipement personnel

Votre équipement

Bon plan :
Si vous ne possédez pas de DVA, nous pouvons vous louer un kit de sécurité (DVA, pelle, sonde) pour la durée du séjour (40 €). Merci de le préciser à l’inscription.

Matériel fourni
— Le matériel de sécurité pour terrain glaciaire (cordes, etc.).
— Le petit matériel de sécurité et de réparation.

Matériel personnel à emporter
Nous vous conseillons d’être vêtu, lors du départ, d’une tenue confortable et de chaussures adaptées au voyage (type trekking) que vous pourrez utiliser sur place ; évitez les semelles lisses, il peut y avoir de la neige dans les rues.

Équipement de base
— Des sous-vêtements thermiques type Carline ou Merinos (séchage rapide), manches longues.
— Des micropolaires.
— Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation) ou une mini-doudoune.
— Une veste imperméable et respirante type Goretex, avec une capuche.
— Un (ou deux) collant thermique type Carline ou Merinos.
— Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
— Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
— Des chaussettes d’excellente thermicité.
— Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
— Un tour de cou polaire ou type Buff.
— De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants chauds ou des moufles (plus chaudes) ou une paire de gants (laine, Polartec ou Windstopper) combinée avec une paire de surmoufles en Goretex + une paire de gants en soie.
— Une couverture de survie (modèle renforcé).
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette) isotherme et légère et/ou un thermos léger.

Chaussures et matériel technique
— Le matériel individuel de sécurité : DVA (détecteur de victimes d’avalanche), une pelle et une sonde.
— Une paire de skis de randonnée légers, équipés de fixations adaptées, avec lanières ou freins de sécurité et semelle entretenue.
— Une paire de chaussures de ski de randonnée avec chaussons intérieurs amovibles et semelles type Vibram. En cas de location, testez-les et protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ.
— Une paire de peaux de phoque adaptées aux skis, avec un encollage propre.
— Des couteaux adaptés aux fixations pour cramponner sur la neige très dure.
— Une peau de phoque et un couteau de rechange (car il est difficile de trouver du matériel de randonnée dans la région où nous allons).
— Une paire de bâtons de ski (télescopiques ou non) avec des rondelles larges.
— Un masque de ski.
— Une salopette/pantalon de montagne (ou d’alpinisme) avec guêtres incorporées.
— Un surpantalon type Goretex si votre salopette n’est pas assez chaude.
— Si vous disposez d’un casque léger et adapté à la progression en haute montagne, nous vous conseillons de l’intégrer à votre équipement.

Matériel technique spécifique
— Une paire de crampons légers.

Couchage
— Un drap sac (les sacs de couchage sont interdits). Les couvertures sont fournies dans tous les hébergements.
— Une taie d’oreiller

Divers
— Une trousse de toilette.
— Un maillot de bain.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit.
— Des vêtements de rechange.
— Du papier-toilette et un briquet.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Une boîte hermétique de type tupperware et une cuillère (pour les salades composées en pique-nique)
— Une lampe frontale avec piles de rechange.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos documents d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
— Des chaussons (sandales ou crocs), pour l’intérieur.

Bagages
L’ensemble de vos affaires personnelles doit être réparti dans trois sacs :
— Un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable, sur lequel il est indispensable de pouvoir attacher les skis (à prendre en bagage de cabine ou à ranger dans le gros sac).
— Un sac de voyage souple.
— Une housse à skis : obligatoire pour le voyage en avion, elle contiendra skis et bâtons.

Pharmacie individuelle

Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :

— Un antalgique.

— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).

— Un antibiotique à large spectre.

— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un antivomitif. 

— Un antitussif (en comprimés).

— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention. 

— Un antiseptique. 

— Un veinotonique.

— De la crème solaire et de la Biafine.

— Un collyre. 

— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels. 


Tous les voyages ski de randonnée

Vidéos liées au voyage