Norvège – Ski de printemps dans les fjords norvégiens

0
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 2 545 €
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 2 545 €
Réserver
Nous contacter
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre demande*
* Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales de vente
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step
* Merci de renseigner tous les champs obligatoires pour poursuivre la réservation.

Réserver

Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

499
8 jours
Période : d'avril à mai
Bergen
Bergen
Niveau : Ski de randonnée 3
Groupe : 6 participants
Résumé du voyage

C’est au nord de Bergen, seconde ville de Norvège, que le Sognefjord débute son incroyable incursion dans les hauts massifs du sud norvégien, bordé de montagnes impressionnantes drapées de blanc en hiver. Skier au cœur de ces paysages uniques est un privilège… C’est au moyen du bateau et du train, dont le célèbre train de montagne Flåmsbana, que nous rejoindrons les pentes vierges qui dominent le plus grand fjord de Norvège, pour vivre une semaine de ski de randonnée dans les fjords au départ d’hébergements chaleureux et confortables.

Points forts du voyage :
  • Un voyage inédit au-dessus du Sognefjord, le plus long fjord de Norvège (206 km).
  • La randonnée au départ de deux hébergements confortables, en bordure du fjord et en montagne.
  • Des moyens de transports originaux : bateau et train, dont le Flåmsbana.

Niveau 3 :

Niveau 3 : 5 à 6 heures de ski de randonnée par jour et 500 à 900 m de dénivelée. Accessible aux bons skieurs toute neige ayant une première expérience du ski de randonnée et sachant skier avec un sac à dos de 6 à 8 kg. La connaissance de la technique de conversion (en montée) est nécessaire. Quelques passages techniques sur des pentes dépassant parfois 30°.
Itinéraire détaillé

Jour 1 : Arrivée à Bergen

Arrivée à Bergen, seconde ville de Norvège et ancienne capitale du pays. Transfert au centre-ville en bus de ligne ou taxi (inclus) et présentation par le guide du programme, des matériels et des techniques hivernales d’orientation et de sécurité. Fin de journée libre.
• Hébergement : auberge de jeunesse.
• Repas libres.
• Transfert : 45 min .

Jour 2 : Bergen - Fjærland

Départ de Bergen en bus Express. Arrivée à Fjærland, au fond du fjord Fjærlandsfjorden, l’une des branches du magnifique Sognefjord. Installation pour trois nuits en hôtel confortable au bord de l’eau, en chambre double/twin avec salle de bain privée. Départ pour une première ascension l’après-midi dans les environs de Fjærland, plusieurs possibilités selon les conditions (voir J 3-4).
• Dénivelée positive : 400 à 700 m.
• Dénivelée négative : 400 à 700 m.
• 2 à 4 h de ski de rando.
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 5 h 45.

Jour 3 et 4 : Ascensions dans les environs de Fjærland

Nombreux itinéraires possibles dans les environs de Fjærland, de part et d’autre du Fjærlandsfjorden. Le choix des randonnées sera fait par votre guide en fonction des conditions d’enneigement et du niveau du groupe.
NB : dans un programme de ce type, il est délicat de décrire au jour le jour, et dans l’ordre, les randonnées que nous allons faire. De nombreux impondérables peuvent amener à modifier un programme, en particulier la météo et l’enneigement. A titre indicatif, voici un choix de courses classiques que l’on réalise en général.

• Middagshaugen (1030 m) et Skedrfjellet (943 m)
S’ils semblent peu élevés, ces sommets n’en sont pas moins spectaculaires ! Au départ du hameau de Berge, ces sommets sont en première ligne sur le fjord, offrant des vues superbes sur le Fjærlansfjorden. Ces deux sommets peuvent se faire séparément ou en combinaison, ils sont juste séparés par un petit col aux environs de 900 mètres. Plusieurs itinéraires de montée et de descente, possibilité de combiner avec d’autres sommets voisins.
Dénivelée : 500 à 1000 m selon les combinaisons.

• Frudalshesten (1554 m) – Frudalsbreen (1598 m) – Nyagstølseggi (1505 m)
Cet itinéraire en traversée est très populaire car il permet de passer sur un glacier, celui de Frudalsbreen. Au départ du hameau de Kupa (530 m), vous empruntez la vallée de Frudalen puis gravissez le Frudalhesten (1554 m) en face sud, avant d’entamer le passage sur le glacier de Frudalsbreen (1598 m). Vous êtes sur l’un des plus hauts sommets du secteur et voyez au loin les fjords et les nombreux glaciers voisins, dont le Jostedalsbreen, le plus grand de Norvège et d’Europe continentale. Descente en face nord dans la vallée de Bessdalen (850 m), où il est possible de remettre les peaux pour l’ascension du Nyastølseggi (1505 m). Cette dernière montagne est également combinable avec Middagshaugen (1030) et Skedrfjellet (943 m), décrites ci-dessus.
Dénivelée : 1000 à 1500 m selon les combinaisons.
• Dénivelée positive : 500 à 1500 m.
• Dénivelée négative : 500 à 1500 m.
• 4 à 6 h par jour de ski de rando.
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin, midi, soir. • 
Transfert : de 20 à 60 min en minibus.

Jour 5 : Dernière randonnée à skis à Fjærland - croisière sur le Sognefjord - train de montagne - Vatnahalsen

Nous profitons de la matinée pour faire une dernière randonnée dans la région de Sogndal. Le Togga (1205 m) est une possibilité. Ce beau parcours de 750 mètres de dénivelée offre un sommet avec un joli point de vue sur le lac de Dalavatnet. Puis descente pour rejoindre Kaupanger, et embarquement pour une croisière (1 h 30) sur le Sognefjord jusqu’au joli village de Flåm, niché au font de l’Aurlandsfjorden, un autre bras du Sognefjord. Flåm est un lieux très populaire en été, où nombre de bateaux de croisière amènent des milliers de visiteurs pour l’attraction locale : le train de montagne de Flåmsbana. Pour nous, c’est l’occasion de le prendre hors saison touristique, parmi des paysages hivernaux à couper le souffle ! Arrivée à Vatnahalsen, avant-dernière station de la ligne, et installation pour 2 nuits dans un confortable hôtel de montagne situé à 825 mètres d’altitude.
• Dénivelée positive : 750 m.
• Dénivelée négative : 750 m.
• 3 h de ski de rando.
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 1 h 30 en vedette + 45 min en train.

Jour 6 : Randonnée à skis autour de Vatnahalsen

Encore de nombreuses possibilités de randonnée autour de l’hébergement, en fonction des conditions.

• Bleienuten (1465 m) – Trollanuten (1517 m)
Pour atteindre le départ de cette randonnée, il vous faut prendre le train en direction de Bergen… chaussures de ski aux pieds ! Depuis la gare d’Uppstet (950 m), vous partez à skis dans la vallée de Jernhusåi et grimpez au sommet de Bleienuten (1465 m). Là s’étendent de hauts plateaux, dans un paysage plus doux avec de nombreux lacs gelés recouverts de neige d’un côté, et la vallée de Flåm de l’autre, en contrebas. Continuation possible sur ce terrain vallonné jusqu’à Trollanuten (1517 m). Plusieurs options possibles pour le retour : continuer sur la crête d’Uppdete et “plonger” vers Uppsete ; ou rallonger la boucle de sommet en sommet et poursuivre sur le Fossdalsskaven (1551 m) et le Rustedals-eggi (1405 m).
Dénivelée : 700 à 1200 m selon les combinaisons.

• Tarven (1703 m)
Départ à skis de l’hébergement et montée sur la jolie face sud jusqu’au Tarven (1703 m), avec en toile de fond les grands lacs enneigés de Reinunga et de Selfuft. En arrivant vers le sommet, la vue sur le lac de Freitheimdalsvatnet, à l’est, est magique. Il s’agit du plus haut sommet du secteur, avec une vue à 360 degrés sur tout le plateau, entrecoupé par les lacs, les fjords et les glaciers au loin.
Dénivelée : 900 m.
• Dénivelée positive : 900 à 1200 m.
• Dénivelée négative : 900 à 1200 m.
• 4 à 6 h de ski de rando.
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : Peu de transfert.

Jour 7 : Randonnée à skis - retour à Bergen

Nous avons le temps de faire une dernière petite sortie ce matin, avant de prendre le train qui nous ramène à Bergen dans l’après-midi. Plusieurs randonnées aux distances, dénivelées et expositions différentes sont possibles depuis notre camp de base confortable : Sjebergsnuten (1166 m), Geitanosi (1225 m) ou encore Urdshovd (1445 m). De retour à Vatnahalsen, nous prenons le train pour Bergen, où nous arrivons en fin d’après-midi. Fin de journée libre.
• Dénivelée positive : 400 à 700 m.
• Dénivelée négative : 400 à 700 m.
• 2 à 4 h de ski de rando.
• Hébergement : auberge de jeunesse.
• Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir.
• Transfert : 40 min en train.

Jour 8 : Transfert à Bergen - fin de nos prestations

Transfert à Bergen – fin de nos prestations.

• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.
• Transfert : 45 minutes en bus de ligne ou taxi.

NB : l’itinéraire et les temps d’activité sont donnés à titre indicatif et peuvent être modifiés en fonction des conditions météorologiques et nivologiques. L’expérience de notre guide le conduira à choisir la meilleure option pour assurer la sécurité du groupe.

Budget
  • Du 11/04/2020 au 18/04/2020 : 2695 €
  • Du 14/03/2021 au 21/03/2021 : 2545 €

Le prix comprend :

  • Le séjour en pension complète sauf à Bergen (J 1 et J 7 au soir).
  • Les transferts terrestres et maritimes nécessaires au déroulement normal du voyage.
  • L’encadrement par un guide de haute montagne.

Le prix ne comprend pas :

  • Le transport aérien.
  • L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.

Dépenses à prévoir

  • Les visites et transferts non prévus au programme.
  • Les éventuels repas des J 1 et J 8.
  • Les boissons.
  • Les pourboires.
Organisation sur place

Encadrement

Un guide de haute montagne français.
La Norvège est un pays cher. Pour vous proposer des voyages à un prix raisonnable, nous avons choisi de travailler avec des guides polyvalents. Votre accompagnateur, en plus de l’encadrement, peut être amené à préparer les repas de midi (et les petits déjeuners de Bergen). Pour le bon déroulement du voyage, la participation de chacun aux tâches collectives est souhaitée : préparation des repas, chargement/déchargement du matériel, etc.

Transports

— Transferts aéroport en navette aéroport ou taxi (inclus).
— Transfert de Bergen à Fjærland en bus express (J 2).
— Transfert Leikenger à Flåm en vedette rapide (J 5).
— Transfert Flåm–Vatnahalsen (J 5) en petit train touristique (Flåmsbana).
— Transferts Myrdal–Bergen (J 7) en train de ligne confortable.

Hébergement

— A Bergen : en auberge de jeunesse, souvent chambres privatives de deux à quatre personnes avec salle de bains partagée.
— A Fjærland : hôtel, chambres de deux personnes avec salle de bains privative.
— A Vatnahalsen : en hôtel de montagne confortable, chambres de deux personnes avec salle de bains privative.

Sauna et/ou bains norvégiens dans les hébergements.

Repas

— Petit déjeuners : préparés par votre guide avec votre aide à Bergen, fournis par les hébergements à Fjærland et Vatnahalsen.
— Déjeuners : pique-niques froids préparés par votre hôte ou votre guide, avec votre aide.
— Dîners : au restaurant des hébergements à Fjærland et Vatnahalsen. A votre charge à Bergen (J 1 et J 7).
— Pour les vivres de course, la Norvège étant un pays onéreux, le guide aura avec lui quelques barres, des graines et des fruits secs. Cependant, afin d’être sûr de vous ravitailler selon vos souhaits pendant l’effort, nous vous conseillons de prendre avec vous les vivres de course que vous appréciez le plus.

La Norvège est réputée pour la qualité de ses produits, en particulier le poisson. Vous trouverez également beaucoup de laitages, et à peu près les mêmes aliments qu’en France. Le choix de fruits et légumes est moins large. Vous pouvez aussi tester des produits locaux au goût et à la texture inimitables, comme le fromage de Gudbrandsdal !

Boissons

L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement.
La vente d’alcool est très réglementée en Norvège, à part la bière (4,6° maximum), qu’on trouve dans les magasins d’alimentation. Quant aux autres boissons alcoolisées, elles sont vendues en ville dans des magasins spécialisés appelés vinmonopolet, que nous ne trouverons pas dans la toundra. Nous aurons rarement l’occasion de nous en procurer — sauf la bière, qui par ailleurs est très chère.

Le transport des bagages

— Vous ne portez que vos affaires de la journée et le pique-nique de midi pour la rando à ski du jour.
— Pendant les randos à skis, votre sac de voyage reste dans les hébergements. Il voyage avec vous dans le bus express (J 2), vous le prenez avec vous pour les transferts en bateau et en train lors des changements d’hébergement (J 5 et J 7).

Informations pratiques

Climat et saisons

En hiver, une grande partie de la Norvège se transforme en paradis enneigé. Les régions de plaine à l’intérieur du pays, dans le Sud comme dans le Nord, ont des températures moyennes très basses. Ainsi, à l’intérieur du Finnmark, du Troms et de la Norvège de l’Est, les températures peuvent descendre jusqu’à – 40 °C, mais pas forcément chaque hiver ! En revanche, le littoral jouit d’hivers relativement doux, malgré le vent, la pluie et les nuages.

Formalités et documents de voyage

Les formalités administratives
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du séjour ou carte d’identité nationale valide pour les ressortissants français.
NB : les autorités norvégiennes ne reconnaissent pas la carte nationale d’identité en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de cinq ans comme document de voyage. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, vous devez vous munir d’une CNI ou d’un passeport valide.

— Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires norvégiennes de votre pays.

Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
Informations concernant les mineurs

Vous voyagez avec des enfants
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures (visa, passeport…) : voir ci-dessus.

— Formalités de sortie du territoire français
Pour sortir du territoire, tous les mineurs résidant habituellement en France (quelle que soit leur nationalité), s’ils ne sont pas accompagnés par un titulaire de l’autorité parentale, devront présenter les trois documents suivants :
• pièce d’identité : carte d’identité ou passeport selon les exigences du pays de destination ;
• autorisation de sortie du territoire signée par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale (formulaire Cerfa n° 15646*01 à imprimer depuis le site www.service-public.fr et à compléter) ;
• photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Documents de voyage :
— Carte d’identité ou passeport encore valable 6 mois après le retour.
— Contrats d’assurance.
— Carte de groupe sanguin.
— Documents importants numérisés en pièces-jointes dans votre messagerie.

Change et argent personnel

En Norvège, la monnaie est la couronne norvégienne : NOK. 1€ équivaut à plus ou moins 10 NOK. Les cartes de crédit
sont acceptées partout. Il est possible de faire du change à l’aéroport d’Oslo, dans les hall des arrivées. Des distributeurs automatiques de billets sont présents dans les principales villes, ils sont moins fréquents en dehors.

Equipement personnel

Votre équipement

Bon plan :
Si vous ne possédez pas de DVA, nous pouvons vous louer un kit de sécurité (DVA, pelle, sonde) pour la durée du séjour (40 €). Merci de le préciser à l’inscription.

Matériel fourni
— Le matériel de sécurité pour terrain glaciaire (cordes, etc.).
— Le petit matériel de sécurité et de réparation.

Matériel personnel à emporter
Nous vous conseillons d’être vêtu, lors du départ, d’une tenue confortable et de chaussures adaptées au voyage (type trekking) que vous pourrez utiliser sur place ; évitez les semelles lisses, il peut y avoir de la neige dans les rues.

Équipement de base
— Des sous-vêtements thermiques type Carline ou Merinos (séchage rapide), manches longues.
— Des micropolaires.
— Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation) ou une mini-doudoune.
— Une veste imperméable et respirante type Goretex, avec une capuche.
— Un (ou deux) collant thermique type Carline ou Merinos.
— Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
— Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
— Des chaussettes d’excellente thermicité.
— Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
— Un tour de cou polaire ou type Buff.
— De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants chauds ou des moufles (plus chaudes) ou une paire de gants (laine, Polartec ou Windstopper) combinée avec une paire de surmoufles en Goretex + une paire de gants en soie.
— Une couverture de survie (modèle renforcé).
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette) isotherme et légère et/ou un thermos léger.

Chaussures et matériel technique
— Le matériel individuel de sécurité : DVA (détecteur de victimes d’avalanche), une pelle et une sonde.
— Une paire de skis de randonnée légers, équipés de fixations adaptées, avec lanières ou freins de sécurité et semelle entretenue.
— Une paire de chaussures de ski de randonnée avec chaussons intérieurs amovibles et semelles type Vibram. En cas de location, testez-les et protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ.
— Une paire de peaux de phoque adaptées aux skis, avec un encollage propre.
— Des couteaux adaptés aux fixations pour cramponner sur la neige très dure.
— Une peau de phoque et un couteau de rechange (car il est difficile de trouver du matériel de randonnée dans la région où nous allons).
— Une paire de bâtons de ski (télescopiques ou non) avec des rondelles larges.
— Un masque de ski.
— Une salopette/pantalon de montagne (ou d’alpinisme) avec guêtres incorporées.
— Un surpantalon type Goretex si votre salopette n’est pas assez chaude.
— Si vous disposez d’un casque léger et adapté à la progression en haute montagne, nous vous conseillons de l’intégrer à votre équipement.

Matériel technique spécifique
— Une paire de crampons légers.

Couchage
— Un drap sac (les sacs de couchage sont interdits). Les couvertures sont fournies dans tous les hébergements.
— Une taie d’oreiller

Divers
— Une trousse de toilette.
— Un maillot de bain.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit.
— Des vêtements de rechange.
— Du papier-toilette et un briquet.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Une boîte hermétique de type tupperware et une cuillère (pour les salades composées en pique-nique)
— Une lampe frontale avec piles de rechange.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos documents d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
— Des chaussons (sandales ou crocs), pour l’intérieur.

Bagages
L’ensemble de vos affaires personnelles doit être réparti dans trois sacs :
— Un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable, sur lequel il est indispensable de pouvoir attacher les skis (à prendre en bagage de cabine ou à ranger dans le gros sac).
— Un sac de voyage souple.
— Une housse à skis : obligatoire pour le voyage en avion, elle contiendra skis et bâtons.

Pharmacie individuelle

Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :

— Un antalgique.

— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).

— Un antibiotique à large spectre.

— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un antivomitif. 

— Un antitussif (en comprimés).

— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention. 

— Un antiseptique. 

— Un veinotonique.

— De la crème solaire et de la Biafine.

— Un collyre. 

— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels. 


Vidéos liées au voyage