Norvège – Raquettes et aurores boréales en Lofoten

0
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 595 €
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 595 €
* Merci de renseigner tous les champs obligatoires pour poursuivre la réservation.

Réserver

Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

529
8 jours
Période : De février à avril
Bodø
Bodø
Niveau : Raquettes 2
Groupe : 12 participants
Résumé du voyage

Situées juste au-delà du cercle polaire arctique, les îles Lofoten font émerger leurs cimes enneigées des flots turquoise du Vestfjord. Grâce à l’influence du Gulf Stream, les températures restent très clémentes au cœur de l’hiver norvégien. C’est la saison de la pêche au cabillaud, et l’activité bat son plein dans les ports colorés des Lofoten. A la nuit tombée, les aurores boréales envoûtent le ciel de leurs halos lumineux… C’est raquettes aux pieds et en dehors de la saison touristique que nous effectuons cette découverte originale des îles Lofoten.

Points forts du voyage :
  • La découverte hivernale des îles Lofoten, terrain d’exception pour la raquette.
  • Les sjøhus de Fredvang et les confortables rorbus de Mortsund, dans un cadre unique.
  • Le retour à Bodø par le célèbre Express côtier.
  • La possibilité d’observer des aurores boréales (jusqu’à fin mars).

Niveau 2 :

Niveau 2 : (en moyenne) marche de 4 à 5 heures par jour sur parcours vallonné. Préparation physique niveau 2 Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme en marchant une fois par semaine (12 à 15 km).
Itinéraire détaillé

Jour 1 : Arrivée à Bodø

Rencontre avec votre guide et très court transfert au centre-ville.
• Hébergement : auberge de jeunesse.
• Repas libres.
• Transfert : 15 min en taxi.

Jour 2 : Randonnée au Keiservaden (357 m) – ferry pour les Lofoten : Moskenes - transfert sur l’île de Moskenesøya

Après le petit déjeuner, présentation par le guide du programme, des matériels et des techniques hivernales, d’orientation et de sécurité. Départ à pied de l’hébergement pour une première matinée de randonnée. L’objectif est le Keiservaden (357 m), le sommet qui domine la ville de Bodø et le Vestfjord, qui sépare les îles Lofoten du continent. Après avoir traversé la zone résidentielle, le sentier prend rapidement de la hauteur et atteint les lacs d’Ovrevollvatnet puis de Svartvatnet, en pleine nature. Le panorama sur la ville de Bodø se dévoile rapidement, tout comme la côte nord et ses hauts sommets qui font face au Vestfjord et à l’îlot de Landegode. Si le temps est clair, on devine au loin les îles Lofoten, à plus de 100 km des côtes. Retour à Bodø, puis à l’embarcadère, situé à deux pas de notre hébergement. Embarquement sur le ferry pour rejoindre les îles Lofoten au niveau de Moskenes, à l’extrême sud des principales îles de l’archipel. Transfert à Fredvang, sur l’île de Moskenesøya. Installation pour trois nuits en sjøhus.
• Dénivelée positive : 400 m.
• Dénivelée négative : 400 m.
• 3 h de raquette.
• Hébergement : sjøhu.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 3 h 30 de Ferry, 30 min pour Fredvang en bus privé avec chauffeur.

Jour 3 : Île de Moskenesøya : mont Ryten (543 m, facultatif) et plage de Kvalvika

Départ à pied de notre hébergement. Cheminement de fjords en lacs, jusqu’au petit refuge de Fredvanghytta. Puis ascension facultative jusqu’au sommet du mont Ryten (543 m). Au cours de la montée, la vue sur la baie de Kvalvika (baie de la Baleine) se dévoile peu à peu, et le spectacle au sommet est grandiose. Puis retour au col et descente sur Kvalvika et ses belles plages de sable blond qui, sous les montagnes déchiquetées, a un petit air des Marquises chères à Brel. Retour à notre sjøhu en contournant le Torsfjordtinden (ou par le même itinéraire qu’à l’aller).
• Dénivelée positive : 500 m (750 m si ascension du Ryten).
• Dénivelée négative : 500 m (750 m si ascension du Ryten).
• 5 h de raquette.
• Hébergement : sjøhu.
• Repas inclus : matin, midi, soir.

Jour 4 : Île de Moskenesøya : Volandstinden (457 m) et Nesfjellet (406 m)

Cette journée débute par la traversée du chapelet de ponts qui relient Fredvang, à l’extrémité nord-ouest de l’île de Moskenesøya, à Flakstaøya. Les objectifs du jour, le Volandstindan (457 m) et le Nesfjellet (406 m), sont situés sur la péninsule sud-ouest de Flakstadøya. Ils sont bordés par deux fjords majestueux : le Skjelfjorden à l’est, et le Selfjorden à l’ouest. Encore une fois, la vue depuis les sommets est absolument magique : baies de Fredvang et de Ramberg, fjords, chaîne du Stjerntindan (934 m), Masstinden (750 m)… Retour à l’hébergement à pied.
• Dénivelée positive : 500 m.
• Dénivelée négative : 500 m.
• 5 h de raquette.
• Hébergement : sjøhu.
• Repas inclus : matin, midi, soir.

Jour 5 : Plateau d’Ytresand - Nusfjord (Unesco) - transfert à Mortsund (île de Vestvågøya)

Départ à pied du sjøhu pour prendre un peu de hauteur en rejoignant le plateau d’Ytresand, superbe terrain de jeux qui domine la baie de Fredvang. Déambulation sur ce vaste plateau, avant de rejoindre le petit sommet du Småtindan, puis celui du Mulstøtinden qui surplombe le hameau de Mulstøa, 300 mètres plus bas. Superbe vue à 360 degrés sur les sommets voisins et plus lointains qui surgissent des flots. De retour à l’hébergement, transfert en véhicule privé avec chauffeur pour rejoindre l’île de Flakstadøya et le célèbre village de pêcheurs de Nusfjord (Unesco). Après une rapide visite de ce lieu emblématique des Lofoten, poursuite de notre route jusqu’à Mortsund, au bout d’une petite péninsule escarpée, et installation pour deux nuits dans des rorbus confortables en bord de mer.
• Dénivelée positive : 350 m.
• Dénivelée négative : 350 m.
• 4 h de raquette.
• Hébergement : rorbu.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 1 h en bus privé avec chauffeur.

Jour 6 : Île de Vestvågøya : randonnée au Justadtinden (738 m)

Court transfert privatif pour rejoindre Hagskaret, le point de départ de la journée. Le Justadtinden (738 m) est la plus haute montagne de la côte Est de Vestvågøy. Cette belle randonnée parcourt une large ligne de crête sans difficulté et offre, tout au long de l’ascension, de superbes panoramas sur les Vestfjord, l’intégralité de l’île de Vestvågøy et ses sommets.
• Dénivelée positive : 800 m.
• Dénivelée négative : 800 m.
• 5 à 6 h de raquette.
• Hébergement : rorbu.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 2 x 10 min.

Jour 7 : Guratinden (581 m) - Stamsund – Express côtier (Hurtigruten) - Bodø

Dernière randonnée sur les îles Lofoten, avant le retour sur le continent en fin de journée. Après un court transfert depuis les rorbus, jolie randonnée sur la péninsule de Mortsund. L’itinéraire débute par une forêt clairsemée de boulots nains, avant de rejoindre un petit col (460 m) situé entre le sommet de Bulitinden (550 m) et celui de Guratinden (581 m), l’objectif de la journée. Après un petit aller-retour au premier des deux sommets, il faut poursuivre sur une jolie crête afin de rejoindre le Guratinden (581 m). Superbe vue sur le petit Stofjorden et sur l’imposant Vestfjorden, qui sépare les îles Lofoten du continent. Après la randonnée, transfert en bus privé à Stamsund. Embarquement sur le célèbre Express côtier et arrivée à Bodø dans la nuit. Si le ciel est clair et l’activité solaire intense, cette traversée pourra être propice à l’observation des aurores boréales (jusqu’à fin mars).
• Dénivelée positive : 600 m.
• Dénivelée négative : 600 m.
• 5 h de raquette.
• Hébergement : auberge de jeunesse.
• Repas inclus : matin, midi. Repas libre : soir.
• Transfert : 10 min + 15 minutes + 3 h 30 en express côtier.

Jour 8 : Retour

Transfert à l’aéroport de Bodø.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.
• Transfert : 15 min en taxi pour l’aéroport.

NB : l’itinéraire et les temps d’activité sont donnés à titre indicatif et peuvent être modifiés selon les conditions météorologiques et nivologiques. En effet, au regard du caractère parfois isolé de certaines randonnées et de la qualité de la neige, l’expérience de notre guide le conduira à choisir la meilleure option pour assurer la sécurité du groupe. Il pourra ainsi décider d’inverser les journées.

Budget
  • Du 16/02/2020 au 23/02/2020 : 1795 €
  • Du 23/02/2020 au 01/03/2020 : 1795 €
  • Du 01/03/2020 au 08/03/2020 : 1745 €
  • Du 15/03/2020 au 22/03/2020 : 1595 €
  • Du 29/03/2020 au 05/04/2020 : 1595 €

Le prix comprend :

  • Le ferry Bodø-Moskenes le J 2 dans l'après-midi.
  • La croisière en Express côtier de Stamsund à Bodø le J 7 au soir.
  • Les transferts terrestres nécessaires au déroulement normal du programme du J 1 au J 8.
  • Le prêt de raquettes et bâtons.
  • Le pack sécurité : un appareil de sécurité DVA (détecteur de victimes d’avalanches, type Arva) 1 pelle et 1 sonde par participant.
  • L’hébergement tel que décrit, en pension complète, sauf les déjeuners et/ou dîners à Bodø le J 1 et le dîner à Stamsund le J 7.
  • L’assistance d’un accompagnateur en montagne français.

Le prix ne comprend pas :

  • Le transport aérien.
  • L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.

Dépenses à prévoir

  • Tout ce qui dans les textes est noté “en option”.
  • Sauf mention contraire, les entrées dans les musées, lieux touristiques ou culturels payants.
  • Les dîners à Bodø le J 1 et à Stamsund le J 7.
  • Les éventuels repas de midi des J 1 et J 8.
  • Les boissons.
  • Les pourboires.
Organisation sur place

Encadrement

Un guide-accompagnateur français.
La Norvège est un pays cher. Pour vous proposer des voyages à un prix raisonnable, nous avons choisi de travailler avec des guides polyvalents. Votre accompagnateur, en plus de l’encadrement, peut être amené à conduire et préparer les repas. Pour le bon déroulement du voyage, la participation de chacun aux tâches collectives est impérative : préparation des repas, vaisselle, chargement/déchargement du matériel, etc.

Transports

— Ferry Bodø-Moskenes le J 2 dans l’après-midi.
— Transferts et déplacements en minibus privé conduit par un chauffeur ou en taxi.
— Croisière en Express côtier de Stamsund à Bodø le J 7 au soir.
— Taxi pour les transferts aéroport J 1 et J 8.
NB : parce que nous aimons travailler avec des entreprises locales, nous avons choisi de travailler avec des compagnies norvégiennes habilitées à faire du transport de personnes sur les îles Lofoten. C’est aussi l’occasion de rencontrer les habitants de cet archipel.

Hébergement

— A Bodø : auberge de jeunesse avec salle de bains dans la chambre, base chambre double, exceptionnellement triple ou quadruple. Simple et propre.
— A Fredvang, village de pêcheurs idéalement situé pour rayonner durant trois jours : nous serons logés dans un sjøhus (prononcer “cheuhusse”), habitat collectif pour pêcheurs et ouvriers des usines à poisson. Ils sont aujourd’hui confortablement aménagés pour les touristes, avec cuisine équipée, chambres de deux à quatre lits le plus souvent avec couettes, salle de bains avec douche chaude, parfois lave-linge, salle de séjour avec coin-repas, souvent fauteuils et table basse.
— A Mortsund, jolie péninsule à l’est de l’île de Vestvågøya : base chambre double avec salle de bains privative dans des rørbus de 3 chambres.

Repas

Pour le bon déroulement du voyage, la participation de chacun aux tâches collectives est impérative : préparation des repas, vaisselle, etc.
— Déjeuner : pique-nique froid préparé par le guide, avec votre aide.
— Petit déjeuner et dîner : pour éviter les restaurants, particulièrement chers, ces repas sont préparés par le guide, avec l’aide des participants. Les courses sont faites dans les magasins d’alimentation locaux, en fonction des goûts des participants.
La Norvège est réputée pour la qualité de ses produits, en particulier son poisson. Vous trouverez également beaucoup de laitages, et à peu près les mêmes aliments qu’en France. Le choix de fruits et légumes est moins large. Vous pouvez aussi tester des produits locaux au goût et à la texture inimitables, comme le fromage de Gudbrandsdal !

Boissons

Les boissons
L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement.
La vente d’alcool est très réglementée en Norvège, à part la bière (4,6° maximum), qu’on trouve dans les magasins d’alimentation. Les autres boissons alcoolisées, elles sont vendues en ville dans des magasins spécialisés, vinmonopolet, que nous ne trouverons pas dans la toundra. Nous aurons rarement l’occasion de nous en procurer, sauf la bière, qui par ailleurs est très chère.

Le transport des bagages

— Vous portez un petit sac à dos contenant les affaires nécessaires pour la demi-journée ou la journée : gourde, matériel photo, vêtements chauds et de pluie, pique-nique de midi.
— Votre sac de voyage reste dans les hébergements, il voyage avec vous dans le minibus lors des changements d’hébergement et les jours d’arrivée et de départ (J 2, J 4 et J 7).

Informations pratiques

Climat et saisons

En hiver, une grande partie de la Norvège se transforme en paradis enneigé. Les régions de plaine à l’intérieur du pays, dans le Sud comme dans le Nord, ont des températures moyennes très basses. Ainsi, à l’intérieur du Finnmark, du Troms et de la Norvège de l’Est, les températures peuvent descendre jusqu’à – 40 °C, mais pas forcément chaque hiver ! En revanche, le littoral jouit d’hivers relativement doux, malgré le vent, la pluie et les nuages.

Formalités et documents de voyage

Les formalités administratives
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du séjour ou carte d’identité nationale valide pour les ressortissants français.
NB : les autorités norvégiennes ne reconnaissent pas la carte nationale d’identité en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de cinq ans comme document de voyage. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, vous devez vous munir d’une CNI ou d’un passeport valide.

— Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires norvégiennes de votre pays.

Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
Informations concernant les mineurs

Vous voyagez avec des enfants
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures (visa, passeport…) : voir ci-dessus.

— Formalités de sortie du territoire français
Pour sortir du territoire, tous les mineurs résidant habituellement en France (quelle que soit leur nationalité), s’ils ne sont pas accompagnés par un titulaire de l’autorité parentale, devront présenter les trois documents suivants :
• pièce d’identité : carte d’identité ou passeport selon les exigences du pays de destination ;
• autorisation de sortie du territoire signée par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale (formulaire Cerfa n° 15646*01 à imprimer depuis le site www.service-public.fr et à compléter) ;
• photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Documents de voyage :
— Carte d’identité ou passeport encore valable 6 mois après le retour.
— Contrats d’assurance.
— Carte de groupe sanguin.
— Documents importants numérisés en pièces-jointes dans votre messagerie.

Change et argent personnel

En Norvège, la monnaie est la couronne norvégienne : NOK. 1€ équivaut à plus ou moins 10 NOK. Les cartes de crédit
sont acceptées partout. Il est possible de faire du change à l’aéroport d’Oslo, dans les hall des arrivées. Des distributeurs automatiques de billets sont présents dans les principales villes, ils sont moins fréquents en dehors.

Equipement personnel

Matériel fourni
— Les raquettes et bâtons ; robustes et légères, ces raquettes s’adaptent à toutes les chaussures de montagne ou de trekking (évitez les bottes ou les après-ski, peu pratiques pour marcher).
— Un kit de sécurité (DVA, pelle, sonde).


Bagages

L’ensemble de vos affaires doit être réparti dans deux sacs :
— Un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable et permettant de fixer vos raquettes (contenance 35 à 40 litres), pour vos affaires de la journée.
— Un sac de voyage souple, transporté en journée par véhicule. 



Equipement de base
— Des sous-vêtements thermiques type Carline ou Merinos (séchage rapide), manches longues.
— Des micropolaires.
— Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids-isolation) ou une mini-doudoune.
— Une veste imperméable et respirante type Goretex, avec une capuche.
— Un (ou deux) collant thermique type Carline ou Merinos.
— Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
— Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
— Des chaussettes d’excellente thermicité.
— Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
— Un tour de cou polaire ou type Buff.
— De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants chauds ou des moufles (plus chaudes) ou une paire de gants (laine, Polartec ou Windstopper) combinée avec une paire de surmoufles en Goretex + une paire de gants en soie.
— Une couverture de survie (modèle renforcé).
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette) isotherme et légère.
— Un thermos léger (2 petits de 0,5l ou 1 moyen de 1l).
— Une lampe frontale.

Chaussures et matériel technique pour la raquette
— Des chaussures de trek imperméables et montantes ou spécialement conçues pour cette activité.

Couchage
— Un drap-sac (les sacs de couchage sont interdits). Les couvertures sont fournies dans tous les hébergements.
— Une taie d’oreiller.

Divers
— Un remède contre le mal de mer si vous n’avez pas le pied marin.
— Un maillot de bain pour le sauna et le bain norvégien.
— Une paire de lacets de rechange.
— Une trousse de toilette.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit.
— Des chaussettes de marche.
— Des vêtements de rechange.
— Une paire de tennis ou des chaussons pour l’intérieur.
— Du papier toilette et un briquet pour le brûler si besoin.
— Un couteau de poche (en soute !).

— Quelques sachets en plastique pour protéger vos affaires.
— Une aiguille et du fil.
— Un pied pour votre appareil photo (très utile pour les aurores boréales).
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance. 


Pharmacie individuelle

Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un antivomitif.
— Un antitussif (en comprimés).
— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
— Un antiseptique.
— Un veinotonique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Un collyre.
— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.

Autres voyages raquettes

/Voir tous les voyages

Vidéos liées au voyage